top of page
  • Photo du rédacteuraLb

Tout sur le nouveau Push <3

Dernière mise à jour : 15 févr.

Vous voulez tout savoir sur Push 3 :ces nouvelles capacités et ces limites, je vous explique tout ça !


Introduction :

Push 3 est à peine plus grand (en taille) que le précédent mais il concentre tout ce qu'il faut pour être vraiment autonome dans les phases de composition, d'improvisation et de recherche…

Un clavier 64 pads MPE qui permet tous les gestes musicaux

Un contrôleur dédié à Live qui permet de se passer de voir ou toucher l'ordinateur auquel il est branché, ou en mode User : pour contrôler d'autres logiciels ou créer des assignations MIDI dans Live.

Une carte son minimal mais extensible

• Des entrées et sorties Midi et CV gate

• La possibilité d'une version "Stand Alone" qui fait tourner Live et MaxForLive sans ordinateur et sur batterie si besoin.

Une conception durable puisque les éléments de la version Stand Alone, plus susceptibles d'être améliorés dans le temps, sont remplaçables par l'utilisateur.


La mode d'emplois du Push : https://www.ableton.com/fr/push/manual/

Le Push 3 sur le site d'Ableton : https://www.ableton.com/fr/push/

Accessoires pour le Push : (câbles Midi & CV etc.) : https://www.ableton.com/fr/shop/merchandise/





Un clavier expressif :


• Les Pad sensibles et MPE détectent votre main avant même que votre doigt n'appuie dessus… Il vous faudra peut être un temps d'adaptation mais vous y gagnerez en expressivité. Possibilités de vibrato, de glissando polyphoniques sur plusieurs notes, et même en jouant un sample etc.


Push 3 est un instrument précis et expressif.


A tel point que DrumRack a droit à de nouveaux Kits ou la position de votre doigt change la sonorité du son que vous jouez, pour des batteries encore plus vivantes, des charley et percussions encore plus réalistes etc.


• Et si vous n'êtes pas encore tout à fait à l'aise avec le MPE, vous pouvez adapter les pads : la sensibilité des Axe X et Y et les plages d'activations sont entièrement personnalisables.


• Touch Strip Amélioré (oui je sais, c'était pas difficile…)


• Le top des claviers en quelque sorte mais si vous préférez quand même votre clavier maitre, pas de soucis il vous suffit de le brancher dans l'USB du Push et d'utiliser Push comme contrôleur pendant que vous jouez sur votre clavier favori.




Le contrôleur ultime et intuitif :


• Un gros bouton volume à gauche qui permet de gérer 4 volumes :

• De la piste MASTER de Live

• De la sortie CUE de Live

• De la sortie principale du Push

• De la sortie casque du Push


• A droit une énorme molette "jog Wheel" rapide et clickable (au dessus et sur les deux côté) qui facilite la navigation et la sélection, notamment celles des notes dans le Clip.


C'est elle qui permet de pouvoir nommer rapidement vos Set quand vous les sauvez depuis le Push… et de vous balader dans votre énorme collection de Set et de samples que vous pouvez ouvrir ou importer plus rapidement.


• La base des boutons de Push 2 revue et corrigée, plus simple, plus claire et encore plus intuitifs quand à la signification et le regroupement des fonctions. Notamment simplification des fonctions Mute et Solo avec l'ajout d'un bouton "Lock", Capture a maintenant son propre bouton…


• L'écran en encore plus précis et permet maintenant d'afficher vos clips et vos scènes avec leurs noms (même quand les pad sont en mode note). Ajouts de menus contextuels plus clairs en haut de l'écran pendant la navigation et vos manipulations.

• Un menu Aide accessible depuis une touche du Push, c'est vraiment le genre de petites attentions, comme l'aide très détaillée dans Live, qui font plaisir.


• Possibilité d'utiliser plus facilement des instruments externes : vous envoyez du Midi depuis Push et vous recevez l'audio directement dans le Push….


• Possibilité d'ajouter des pédales pour un contrôle avec les pieds


• Possibilité de contrôler et sampler votre matériel Modulaire avec les entrées et sortie CV Gate "cachées" dans les entrée Pédale


• Ajoutez lui un contrôleur MIDI en USB-A ou des interfaces MIDI nativement compatibles (« class-compliant »).


• Possibilité de gérer les collection depuis le Push (ajouter supprimer des son…)


•. On peut naviguer dans les Rack d'instruments.



Une carte Son minimum mais extensible :


• 1 sortie Stéréo casque (gros) Jack

• 2 sorties Ligne Symétriques

• 2 entrée Ligne ou Instrument

• 1 entrée et 1 sortie MIDI

• 2 entrée et 4 Sortie CV Gate (pédal 1 et 2 avec 1 câble enY )


• Tout est paramétrable entièrement depuis le Push, notamment le contrôle séparé du volume des sorties Casque et ligne 1/2


• Extensible avec des entrées en sortie ADAT à l'arrière (amis des micros vous n'êtes pas totalement exclus…) entrée et sorties qui permettent d'ajouter 8 entrées et 8 sorties.


Contrairement à ce que vous avez pu entendre et lire il est possible de brancher un micro dynamique (SM58 par exemple) dans une entrée audio en Jack si l'entrée est réglée sur "High" (https://help.ableton.com/hc/fr-fr/articles/8483166334748-Push-3-FAQ-technique)


Voici la vidéo rapide qui vous montre comment faire :

(Filmée depuis mon canapé en mode découverte du Push, désolé pour les poils de chat sur l'écran…)


 


PUSH version AUTONOME


Une plateforme de production musicale mobile, simple et légère :


• Votre Push n'a plus besoin d'ordinateur, vous êtes libre, et si vous n'avez pas de prise de courant Push Autonome tient plus de deux heures sur sa batterie interne et encore plus longtemps si vous le branchez en USB sur votre ordinateur ;-)


La version "Stand Alone" fait tourner en interne Live (intro par défaut et votre version si vous avez une upgrade) et MaxForLive sur Linux ! (Faut il y voir la sortie prochaine de Live en version Linux ???)


Attention toutefois les Patch MaxForLive qui nécessitent des éléments externes ne tourneront pas. ( Ce n'est que temporaire : le temps qu'Ableton et la communauté apportent des solutions…)


• Les VST ne pourront pas être installés dans la version autonome, il suffit de "geler" les pistes pour continuer à les lire avec Push 3S…


• L'autonomie du Push Stand Alone est de 2h30 avec la batterie interne


• Push autonome Fonctionne en Wifi pour la synchronisation avec Link et la gestion des Set qu'il contient ou également pour ajouter vos Pack (qu'on peut télécharger directement depuis l'écran du Push).


• Va et viens des Sets entre Live et Push Autonome de façon tout à fait transparente et facile, hormis la limitation sur Maxforlive et les VST dont il faut "geler" (freeze) où écraser (Flatten) les pistes pour qu'elles soient audible sur Push 3S.


Vous avez dans le navigateur de Live11.3, dans l'onglet "Places", un dossier "Push" dans lequel vous allez ouvrir les Set présent dans Push (cela copiera le Set dans votre ordinateur) ou prendre et déposer les Set que vous voulez transférer d'une plateforme à l'autre.


• L'ajout de contrôleur et clavier maître reste possible en USB-A : connectez des contrôleurs MIDI ou des interfaces MIDI nativement compatibles avec Live, elles le seront avec Push3S


• Possibilité d'acheter la version standard et de l'upgrader ensuite avec un Kit (régulièrement mis à jours) qui rendra votre Push autonome. (le Kit contient : disque dur, processeur, mémoire vive, dissipateur de chaleur et batterie)


• Possibilité aussi de changer tel ou tel élément (au hasard : la batterie par exemple…) sans devoir racheter tout l'appareil et ça c'est écologique et économique et on aime bien.



 

Conclusions !


J'ajoute ici la conclusion du test du Push 3 en mode improvisation / composition. La conclusion globale est en dessous…


La promesse de tout faire depuis le Push 3 est vraiment tenue !


• Peu de différences à l'usage entre la version Stand-alone et la version contrôleur si ce n'est les limites sur les maxforlive et les VST expliqués plus haut…


• En mode stand-alone on peut sauvegarder et ouvrir les Sets Live sans passer par l'ordinateur : quand on sauvegarde il invente le nom du Set de façon assez surprenante et amusante…)


• Jouer avec les pads MPE est très plaisant, certes il faut apprendre à être plus précis sur les pads, mais les instruments MPE adaptés (sensible à la pression, les mouvements haut et bas et les glissés de gauche à droite) apportent une sensibilité incroyable. Les batteries sont hyper réalistes et vos sons bougent sous vos doigts. Au début on peut passer de longs moments sur un seul pad tellement le fait de jouer avec tous les mouvements possibles apporte de la musicalité…


• L'édition Midi est vraiment grandement améliorée. C'était toujours le moment ou je quittait le Push 2 pour aller éditer les notes dans Live, et je n'aimait pas trop ça… maintenant c'est Fluide et facile grâce à la molette de sélection qui permet de choisir une ou plusieurs notes pour les éditer rapidement. C'est un énorme point fort qui permet d'aller très loin dans la composition sans revenir à l'ordinateur : Vous pouvez notamment accéder aux paramètres de Vélocité aléatoire (Vel Range) et de facteur Chance (Probability).


• L'ajout de la navigation dans les Scène et le déclenchement des Clips et des Scènes depuis l'écran (sans changer la fonction des pads) est très très pratique ! Par exemple quand on compose dans un instrument et qu'on veut ré-entendre ce qu'il jouait dans les clips précédents tout en restant focus sur le clavier pour voir les notes jouées et/ou jouer de nouvelles notes.


• Le seul bémol : Avant de commencer à jouer il faut être patient : l'installation des Packs et la création de Collections sont très fastidieuse… On ne peut pas gérer cela depuis Live ce qui oblige à les installer un par un et à tagger les instrument individuellement aussi. Il m'a fallut presque une journée, mais ça en valait la peine !



 

Les moins :

• On pourrait dire : le prix… Mais avec tout ce qu'il propose c'est assez justifié (environ 300 € de plus que la version 2 qui n'avait pas de Pad MPE pas de carte son, pas de CV Gate, pas d'entrée et sortie MIDI et pas d'USB etc.) La version Stand Alone est encore plus cher, mais c'est une Rolls Royce ! Notamment pour improviser et pour la scène… alors je le met dans les moins parce qu'on voudrait tous que ce qui est excellent soit peu cher mais c'est jamais le cas et c'est assez logique.


• Pas d'entrée Micro "Studio" avec alimentation fantôme mais on peu y brancher un micro dynamique comme expliqué plus haut, ou ajouter une carte son en ADAT. Ce n'est donc pas très limitatif.


• Pas de VST en version "Stand alone" c'est peut être juste une question de temps.


• Maxforlive pas totalement fonctionnel en version autonome mais là aussi il faut être patient. (pas la possibilité d'installer les éléments externe Jitter, Java Mira etc.) https://help.ableton.com/hc/en-us/articles/8506527153308-Push-standalone-Max-for-Live-Device-Compatibility


• Pas de gestion de la vue arrangement, mais est-ce vraiment nécessaire pour composer et aller sur scène ?


Les plus :


• Il est magnifique… (question de goût je sais) mais il est vraiment superbe et en plus il a l'aire robuste !


• La version Autonome, clairement elle tient ces promesses… bon moi j'avoue que les VST c'est essentiellement pour Mixer et je travail énormément avec les Pack Ableton ou mes samples pour la composition et l'improvisation alors le manque de VST ne me rebute pas du tout. Et pour la scène on va plutôt geler les pistes pour alléger tout ça alors là aussi ce n'est pas une grosse limitation.


Par contre l'éventualité de composer n'importe où et n'importe quand avec juste un casque audio et le Push dans le sac c'est un vieux rêve qui se réalise ! Surtout quand ensuite on récupère tout ça parfaitement et rapidement dans un vrai DAW qui permet de finaliser les morceaux ajouter des voix, des VST etc.

• Ouverture et sauvegarde des Set depuis Push c'est ce qui manquait vraiment pour ne plus toucher l'ordinateur, idem pour tout ce qui est gestion des entrées et sortie depuis l'écran, c'est rapide et intuitif.


• Une molette de sélection vraiment rapide et intuitive (conçue par Ableton s'il vous plait) c'est aussi ce qui manquait quand on devait naviguer dans des listes interminables d'éléments (et dans les notes MIDI des Clips). Un réel plus donc.


• Les pads sont très sensibles et expressifs cela va humaniser et "accoustifier" vos compositions.


• La possibilité de brancher dans le Push un contrôleur ou un clavier maitre en USB pour lui ajouter l'élément qui nous manque c'est très bien. Même en version Autonome, si le périphérique n'a pas besoin de l'installation d'un Driver pour fonctionner, cela reste possible et c'est même excellent : Push communique avec les Surfaces de Contrôle comme Live.


• La conception évolutive sur le long terme est un vrai plus : votre Push pourra évoluer dans le temps et se mettre à jour à moindre coût.

Posts similaires

Voir tout
bottom of page